Quelle couleur êtes-vous ?

« Toutes les couleurs ont une signification et créent des atmosphères différentes. »

 

Que signifie les couleurs que vous portez ? Si elles en disent long sur notre personnalité, les couleurs exercent aussi une influence sur notre comportement.

Pour mieux choisir la votre, nous vous proposons, en quelques mots, un petit tour d’horizon de la signification des couleurs :

 

 

LE JAUNE

enstyle1503584083926

Le jaune donne une impression de chaleur et de lumière. C’est la couleur de la bonne humeur et de la joie de vivre. Il symbolise la logique, le pouvoir personnel et l’humour. Les connotations négatives associées au jaune sont la traîtrise, le mensonge, la tromperie.

Fait intéressant : Certains designers de mode utilisent le jaune dans leurs collections pour rehausser le teint des personnes qui portent le vêtement.


 

LE VERT

enstyle1503584550333

Couleur de l’espérance, le vert est porteur de chance. Il invite au calme et au repos. Il est symbole de croissance, de santé, de fraîcheur et de nature. Il représente la stabilité et l’équilibre. En contexte négatif, il peut représenter l’échec et l’infortune.

Fait intéressant : Le vert vif, pur, est reposant pour les yeux. Les études montrent qu’un environnement de verdure permet de réduire la fatigue. C’est pour cette raison que les lampes dans les bibliothèques sont de couleur verte. Alors portez du vert ! votre entourage vous remerciera !


 

LE VIOLET

enstyle1503584607560

Le violet suggère la délicatesse, la douceur et le rêve. Il réfère à la magie, au fantastique, à l’imaginaire. Cette couleur véhicule des valeurs de sérénité et de spiritualité et peut être associée à la prospérité et à la noblesse.

Dans un contexte négatif, le violet inspire la mélancolie, la solitude, la tristesse et la jalousie.


 

L’ORANGE

enstyle1503584199460

Stimulant, l’orange est associé à l’énergie et à l’action. Il évoque le soleil, la chaleur, le feu, la lumière et l’automne. L’orange véhicule des valeurs de communication et de créativité. Il transmet de la joie, du plaisir et de l’optimisme. Il est aussi synonyme de vitalité, de force et d’endurance.


 

LE ROSE

enstyle1503584236741

Le rose est synonyme de tendresse, de douceur et de bonheur. C’est la couleur du romantisme, de la féminité et de la compassion. On l’associe aussi à l’enfance.

Cette couleur doit être savamment utilisée pour ne pas paraître trop enfantine, ringarde, ou encore réservée aux filles.


 

LE MARRON

enstyle1503584112445

La couleur marron est une couleur qui nous fait penser à la nature puisque c’est la couleur de la terre, des troncs des arbres et même de la fourrure de certains animaux. Elle fait donc référence au monde animal et végétal.
C’est pourquoi le marron symbolise des valeurs comme le naturel, le rustique, la solidité, la stabilité, la chaleur, le confort mais aussi la douceur et l’assurance.

C’est une couleur neutre qui, lorsqu’utilisée à grande échelle, confère une impression de fadeur, sans attrait particulier, ne pas l’utiliser en total look !


 

LE NOIR

enstyle1503584139211

De par son caractère impénétrable, le noir dégage une dimension de mystère. Il apporte de la rigueur par sa simplicité. Il se dégage du noir un côté sophistiqué qui fait de lui une couleur tout indiquée pour suggérer la distinction, l’élégance, le raffinement et le luxe.

Fait intéressant : Les noirs ont été les premiers pigments préparés par l’homme.


 

LE BLANC

enstyle1503583861956

Le blanc représente principalement des valeurs positives comme la pureté, l’équilibre ou l’innocence. Il nous fait penser également au calme, à la paix et à la sérénité.
Il procure de la lumière et donne une sensation de fraîcheur.

Considéré comme une couleur froide, il apporte brillance et éclat.

Le blanc a peu de connotations négatives, sauf, peut-être, dans la culture chinoise où il représente le deuil.


 

LE DORE

enstyle1503583997939

Le doré est synonyme de prestige, de richesse et de luxe. Il est lié à la fécondité. La vue du doré nous réchauffe le cœur et l’esprit en apportant un côté traditionnel. Il réfère également à la puissance.

Dans un contexte négatif, il peut représenter la cupidité. Et utilisé à outrance, il peut devenir étouffant, utilisez le par petites touches dans votre look.


 

LE BLEU

enstyle1503583343386

La couleur bleue nous rappelle tout d’abord la nature et l’infini puisqu’elle nous fait penser directement à la mer et au ciel.
Le bleu est une couleur qui symbolise la paix, le calme, la sérénité, la fraîcheur mais aussi la sensibilité.

Porter du bleu vous accorde une certaine crédibilité et évoque la loyauté, la connaissance et l’intelligence, mais attention de ne pas porter cette couleur à outrance, car elle peut aussi suggérer un certain conservatisme.


 

LE ROUGE

enstyle1503584417664

Le rouge est une couleur qui a du tempérament. Elle peut symboliser plusieurs valeurs contradictoires en même temps comme l’amour et la haine.
Elle représente également la passion, la tentation, le feu, l’interdit, l’émotion, la colère, la force, le pouvoir, la puissance, l’énergie, la persévérance, le combat et la détermination.

Le rouge est un excellent stimulant, il sort du marasme et fait oublier la grisaille.

Il invite à faire de nouveaux projets et à se relancer dans la vie. Porter du rouge, c’est affirmer son caractère décidé, motivé et plein d’énergie !

 

 

Maintenant que vous en savez un peu plus sur la signification des couleurs, vous saurez quelle image et sensation vous allez véhiculer par vos choix vestimentaires !

 

 

L’article vous a plu ? Laissez-nous un commentaire et n’hésitez pas à partager  !!!

Comment porter une chemise blanche ?


 

C’est un basique, indispensable à toutes les garde-robes… La chemise blanche !

C’est la pièce classique par excellence ! Qu’elle soit cintrée, droite, ample, en coton ou en soie, on en possède toutes au moins une dans notre dressing.

Elle symbolise l’élégance, un peu comme la fameuse petite robe noire, il suffit de la porter pour se sentir habillée.

A l’origine sous-vêtement masculin, c’est à partir des années 60-70 qu’elle intègre le dressing féminin pour ne plus jamais en sortir ! Elle traverse les saisons et les tendances sans jamais se démoder.

Mais si ce vêtement intemporel est bien le premier dans notre liste d’incontournables, on se lasse vite de son apparente simplicité. Trop sage ? Trop passe-partout ? Ce n’est qu’une panne d’inspiration !

 

Réinventez votre chemise blanche en version pointue ou cool avec les conseils que l’on va vous donner pour twister ce basique.

 


CHEMISE BLANCHE + JEAN

enstyle1500747190392

Le jean est comme la chemise un must have de chaque dressing. Et ensemble, c’est une combinaison parfaite. Qu’il soit brut ou délavé, le jean s’associera parfaitement avec votre chemise blanche. Pour un look sportwear vous pouvez opter pour une chemise blanche assez ample avec col en V, associée à un jean boyfriend. Et pour parfaire cet ensemble plutôt casual, rajoutez des accessoires : une belle ceinture, une pochette, des escarpins…


COL FERME

enstyle1500747263193

C’est le détail facile qui donne tout de suite une touche mode à votre tenue : on ose fermer sa chemise jusqu’en haut, col compris. Que vous soyez en jupe ou en pantalon, c’est immédiatement plus chic.


 

OSEZ LA COULEUR

Pièce intemporelle, la chemise blanche s’adapte à tous les styles et toutes les morphologies, c’est un véritable caméléon ! Afin de la réveiller, n’hésitez pas à ajouter de la couleur avec les autres pièces de votre look. Que ce soit avec une jupe, un short, ou un pantalon, cela permettra de décaler le style classique de votre chemise.


CHEMISE BLANCHE + JUPE

enstyle1500747453126

Qu’elle soit longue ou courte, la jupe apportera une touche de féminité à votre tenue. Vous pouvez également jouer sur les matières : en cuir, à sequins, en daim, et sur les imprimés pour casser la simplicité du blanc.

 

 


Alors vous pensez toujours qu’avec une chemise blanche, vous aurez forcément l’air sage et sérieuse ? Pas forcément. Car ce haut permet des looks tendance, à condition de bien les associer avec votre tenue. Voici quelques looks pour différentes occasions :

La chemise blanche en soirée

enstyle1500747505587

 

Pour une soirée, la chemise blanche apporte la touche d’élégance à votre tenue. Portez là avec une jupe courte, des escarpins et un beau rouge à lèvre rouge pour apporter de la sensualité.


La chemise blanche au travail

enstyle1500747531712

C’est dans ce contexte qu’on la porte habituellement, mais inutile de rester classique ! Vous pouvez également apporter une touche d’originalité à votre tenue de travail en jouant avec les imprimés et les accessoires tout en restant chic et élégante.


La chemise blanche en week-end

enstyle1500747555536

Pour le week end on opte pour un look casual. En été, la chemise blanche oversize sera parfaite avec un short en jean. Et si vous aimez le look boheme, choisissez votre chemise avec des ornements type broderies ou dentelle.


La chemise blanche en hiver

 

Et vous, comment adorez-vous porter votre chemise blanche ?

Laissez nous votre commentaire !

 

Découvrez ici notre chemise blanche en soie !

Ce qu’il ne fallait pas louper de la dernière Fashion Week Haute-Couture

 

Du 2 au 6 juillet dernier a eu lieu la Fashion Week Haute-couture à Paris. Durant cette semaine de la mode les meilleurs créateurs ont présenté leurs collections pour l’Automne/Hiver 2017/18. Vous n’avez pas suivi l’événement ? Ne vous inquiétez pas, nous vous avons résumé les défilés clés de cette édition !

 

Chanel

chanel.png

 

Encore une fois Chanel nous à émerveillé en déplaçant la Tour Eiffel à l’intérieur du grand Palais réalisant ainsi un décor spectaculaire.

Pour cette collection Karl Lagerfeld à rendu hommage à l’esprit parisien et à la fondatrice de la maison, Gabrielle Chanel, sans pour autant reprendre des clichés vieillots.

Car c’est bien ça son talent ! Il a cette capacité naturelle à toujours faire du moderne avec les codes anciens de la maison.

Durant le défilé se succède un nombre infini de répliques de Gabrielle Chanel, un chapeau sur la tête et des bottines vernies aux pieds.

Elles portent des variations du célèbre tailleur de la maison dont les volumes et proportions ont été retravaillés dans un esprit plus moderne, mais aussi de longs manteaux aux épaules rondes, des vestes étroites d’où s’échappent quelques plumes, des jupes amples et des cuissardes qui se déclinent des bottines vernies.

Et pour finir le défilé en beauté, une superbe robe de mariée ornée de plumes taillés en pompons qui à subjugué tout l’auditoire.

A l’issue du défilé, le créateur s’est vu remettre la médaille Grand Vermeil, plus haute distinction de la ville de Paris, des mains de la maire Anne Hidalgo.
Voir le défilé : https://www.youtube.com/watch?v=2t9tgjO5Y7Y

 

Viktor&Rolf

Viktor&Rolf

 

Toujours dans l’originalité, les Néerlandais de Viktor & Rolf, nous ont encore montré cette année que pour eux la couture est toujours au service d’un concept. Nous avons vu défiler sur le podium, à la place des mannequins traditionnels, des grosses têtes de marionnettes en feutre, à tresses et coiffures variées, de toutes couleurs de peaux et même parfois en patchwork. Une façon de montrer la mixité et le mal du siècle, celui de vouloir toujours se cacher derrière un avatar virtuel. Ces drôles de créatures portent d’impressionnantes variations de manteaux de ski aux volumes abondamment travaillés, qui montre encore une fois toute les prouesses techniques dont ils sont capables. De longues jupes et des jeans en patchwork accompagnent ces silhouettes auxquelles on s’habitue finalement assez vite.

Puis, dans une seconde partie, quand les mannequins reviennent à visages découverts et manteaux ouverts, comme pour révéler l’humanité sous le masque de poupée, le message paraît clair. Et il ne fonctionne que grâce à la grande maîtrise des deux designers.

Voir le défilé : https://www.youtube.com/watch?v=g5tmJoCowwE

 

Maison Margiela

Margiela

 

Pour la collection Artisanal de Maison Margiela le directeur artistique, John Galliano, dissèque chaque pièce, la recompose et la remonte sur le corps des mannequins.

Celles-ci défilent, les cheveux couverts de mousse, ou a moitié colorés, comme si elles venaient de sortir de la douche avant d’attraper une tenue et de partir. Le maquillage « bijoux » réalisé par la talentueuse Pat McGrath est quant lui aussi très original !

Dans cette collection on retrouve des manteaux décortiqués, des tissus de trench plissés transformés en bustier sculpture, le mélange des doublures transparentes, il y a une vraie poésie de l’urgence dans cette façon de mettre à nu la couture.

L’esthétique décadente et érudite du couturier anglais, se retrouve parfaitement dans cette collection, il semble avoir retrouvé un équilibre à la direction artistique de cette maison. Vivement la suite !
Voir le défilé : https://www.youtube.com/watch?v=cOsUPbnm1dk

 

Alexis Mabille

Alexis_Mabille

 

Cette année le créateur n’a pas fait comme tout le monde, puisqu’il a décidé de ne faire défiler qu’une seule mannequin, la belle Héloise Giraud.

On la voit entrer et sortir d’une pièce à chaque fois vêtue d’une tenue différente dans une ambiance très intimiste.

Dans sa collection intitulée « Parfums de femme » Alexis Mabille décline l’or, les nudes, les lichens, les nuits et les rouges. On y retrouve une couture exceptionnelle, avec une veste en fourrure de fleurs lamées, une robe-manteau argent, de nombreuses robes bustiers, des volants plissés, des broderies incroyables, du velours et une grande cape à collerette rouge.

Une collection plutôt romantique, très réussie, qui représente la femme sous tous ses aspects.

Voir le défilé : https://www.youtube.com/watch?v=AE3-jyTq058

 

Dior

Dior

 

Chez Dior, Maria Grazia Chiuri nous invite au voyage dans un décor de safari. Pour cette collection elle s’est inspirée d’une gravure de 1953 signée Albert Decaris, illustrant l’expansion de la maison sur les cinq continents (gravure retravaillée et reproduite par touches sur le manteau en photo).

Voulant s’adresser aux femmes du monde entier, elle imagine le vestiaire d’une voyageuse aventurière !

On y retrouve un style précis et épuré : De longs manteaux portés avec des bottines plates de marcheuse, dans des camaïeux de gris, et des variations de tissus empruntés au vestiaire masculin (prince-de-galles, tweed à chevrons). Une combinaison d’aviatrice, mêlée à des robes à bustier-coquille en mousseline, des manteaux capes et des robes brodés de motifs à fleurs ou même en velours.

On peut penser au premier abord que la créatrice à fait le choix de rapprocher la haute couture du prêt-à-porter, par ses modèles aux lignes simpliste, mais les détails des broderies et les tombés parfaits révèlent bien un savoir-faire qui reste définitivement de la haute couture.

Voir le défilé : https://www.youtube.com/watch?v=kZoli1AysWk

 

Et vous, quel a été votre coup de coeur de cette édition ?

 

L’évolution du maillot de bain féminin

 

Ca y est, c’est l’été ! Vous vous voyez déjà en vacances sur la plage sirotant un bon cocktail, vêtue du parfait maillot de bain ! Mais au fait connaissez vous l’histoire de cet habit de plage qui à tellement évolué au fil des siècles ?

Au début hyper couvrant, puis par la suite beaucoup moins, le maillot de bain possède une longue et riche histoire.

 

Il faut remonter plus de 100 ans en arrière, lorsque les bienfaits des bains de mer sont redécouverts au 18ème siècle. Oui on vous passe l’époque de l’antiquité ou les premiers maillots de bain ont fait leur apparition pour ensuite être abandonnés, pour cause d’hygiène au Moyen-âge. A cette époque, on se baigne tout simplement en chemise.

Puis à la fin du 19ème siècle, les femmes se baignent en corset et pantalon bouffant. Les maillots de bain de l’époque pouvaient contenir jusqu’à 6 pièces ! Il fallait que ce soit un vêtement qui recouvre toutes les parties du corps, par hygiène et morale. Différentes déclinaisons de la tenue couvrante sont ensuite créées, principalement en laine. À ce moment, les plages françaises sont peu fréquentées, tout d’abord pour des raisons économiques, mais également parce que la baignade n’est pas considérée comme un loisir. La natation n’est pas enseignée à l’école et la mer est donc réservée à des activités comme la pêche.

fb8aeb398ef98a0bf895f8ab57596379

 


 

En 1905 la nageuse australienne Annette Kellerman porte pour la première fois de l’histoire un maillot de bain une pièce moulant ! Ce maillot de bain dénude les jambes et les bras tandis que le reste du corps est moulé. Cette sportive marquera un avancement certain dans l’histoire de l’émancipation de la femme, mais pas sans créer à l’époque une forte polémique au sein de la communauté internationale. Il faudra tout de même attendre plusieurs années avant que cette mode n’arrive sur les plages.

Kellermann-3126f

 


 

Dans les années 1920, le maillot une pièce devient de plus en plus populaire, grâce à Carl Jantzen qui innova en mettant au point une maille très élastique : les maillots de bain féminins se portent alors près du corps.

De plus, à la même époque, Coco Chanel lance la mode du teint halé, le bronzage fait son apparition et avec lui la mode du maillot dénudant les épaules et les jambes fut propulsée.

61a045b0b40fa8e96a1e376a75881b55

 


 

La plage est associée aux vacances après la deuxième guerre mondiale et les congés payés de 1936. L’évolution du maillot débute alors réellement !

8b876c964fdc79d1bcebb97bceac2b78

 


 

En 1946, grand tournant dans l’histoire du maillot de bain : La naissance du bikini, créé par Louis Réart ! C’est un maillot révolutionnaire qui s’inspire du maillot « Atome » créé par Jacques Heim en 1932, un deux pièces au bas légèrement bouffant.

Louis Réart baptise son maillot du nom de l’atoll américain Bikini, où venait de se dérouler un essai nucléaire. Il poussera même le jeu de mots jusqu’au bout en commercialisant ce maillot avec le slogan « Le bikini, la première bombe anatomique » !

Mais il est encore trop tôt pour ce changement, le Vatican condamne de ce vêtement jugé beaucoup trop immoral et très peu de personnes osent le porter.

bikini-1946-02

 


 

Le succès du bikini arrive en 1962 grâce au film James Bond 007 « James Bond contre Dr. No », avec sulfureuse Ursula Andress. Ce film va faire du bikini un succès mondial avec la première James Bond Girl. Un tel succès que son célèbre bikini blanc fut vendu aux enchères en 2001 chez Christie’s pour 60 000€ !

jamesbondno

 


 

Popularisé, adopté, le bikini se transforme à fil des ans, devient coloré dans les années 70-80, est composé de nouvelles matières, se réduit en taille et se décline en triangle ou bandeau dans les années 2000.

Et chez les femmes, malgré la vogue du monokini dans les années 1980 et le fameux maillot rouge une pièce de Pamela Anderson dans « Alerte à Malibu ! », c’est toujours le maillot deux pièces qui est le plus porté.
Aujourd’hui, le bikini est le maillot de bain le plus vendu dans le monde !

marilyn-monroe-1951 Pamela anderson

 

 

 

 

 

 

 


 

En 2017, on retrouve des maillots de bain de toutes les formes et de toutes les couleurs, c’est la mode qui dicte les tendances allant du triangle au bandeau. Les maillots s’accessoirisent aussi pour donner un style : à franges, à volants, unis, à carreaux, à pois, une pièce ou deux pièces.

I520x490-oh-my-love-top-bikini-con-scollo-bardot-e-volant-bianco-asos-arancione-monospalla

L’offre est incontestablement vaste pour afficher sa personnalité avec ce minimum de tissu !

 

Voici une vidéo postée par la chaîne d’hôtels américaine Breathless Resorts & Spas, où  la playmate Amanda Cerny vous fait voyager dans le temps pour retracer la grande aventure de ce bout de tissu si spécial !

 

 

Et vous, quel maillot allez vous porter cet été ?

 

 

Quelle est la robe de mariée qui vous convient ?

 

Quand il s’agit de mode, on parle très souvent de morphologie. Il est vrai qu’il est important de prendre en compte la forme de son corps pour savoir sélectionner les vêtements qui nous mettent réellement en valeur. Toutes les femmes ne se ressemblent pas, c’est pourquoi chacune trouve son bonheur dans une création unique à ses yeux, dans laquelle elle se sent merveilleusement bien.

Découvrez à travers cet article les caractéristiques de chaque coupe et quelle morphologie elles mettent le plus en valeur !

 

La coupe Princesse

Robe_pricesse

Une coupe particulière, celle qui nous fait rêver depuis petite fille, la coupe princesse.

Elle est, comme son nom l’indique, inspirée des robes de contes de fée. Celles-ci possèdent le plus souvent un bustier ajusté et un jupon bouffant, très évasé.

Les robes de mariée coupe princesse ne seront jamais ringardes et il n’existe pas de meilleure occasion que son grand jour pour en porter une.

Elles iront parfaitement aux mariées qui ont des hanches larges puisqu’elles rééquilibrent la taille grâce au volume du jupon.

Pour la saison 2018, la coupe princesse est l’une des préférées des futures mariées pour célébrer leur grand jour. Il faut dire qu’une jupe volumineuse apporte un style royal à l’ensemble. Vous pouvez agrémenter votre robe de mariée princesse d’une traîne ou non… c’est à vous de choisir !

Si vous avez une morphologie en A, cette tenue vous ira à merveille.

 

La coupe Sirène

robe_sirene

La coupe sirène c’est le modèle qui traverse toutes les tendances sans bouger d’un pouce. Année après année, nous la redécouvrons toujours plus féminine et élégante.

Les silhouettes sont grandies et mises en valeur grâce à des lignes épurées et proches du corps.

Cette robe est très resserrée jusqu’aux genoux, où elle devient ensuite plus évasée, à la manière d’une queue de sirène.

Si vous avez une morphologie en 8, buste et hanches proportionnés, épaules arrondies, taille marquée, voilà votre tenue ! Ce type de robe convient plus facilement aux silhouettes longues. Dans le cas contraire, elle risquerait de vous tasser.

 

La coupe courte

Robe_courte

Bien que la tradition veuille que l’on se marie les chevilles, voire les pieds, cachées, on peut voir de plus en plus de mariées à robe courte. Peut-être est-ce ici l’occasion de s’offrir deux robes : Une longue pour la cérémonie religieuse et une courte pour la cérémonie civile !

Les créations courtes sont donc maintenant admises sans problème dans l’univers du mariage, de quoi voir un certain vent de fraîcheur.

Il s’agit de tenues s’arrêtant au-dessus du genou. En matière de formes, on en trouve de droites, rondes, bouffantes, il y en a pour tous les goûts !

Si vous avez des épaules carrées, un buste large, pensez aux robes courtes. Montrer vos jambes apportera de la féminité à votre silhouette.

 

La coupe droite

Robe_droite

Il s’agit ici d’une robe se prolongeant en ligne droite du buste jusqu’aux genoux ou aux pieds.

Pourquoi ne pas tenter un modèle à coupe droite pour un look original ?

En choisissant une robe de mariée à coupe droite, vous mettez de votre côté le bon goût et… l’Histoire ! Savez-vous que ce type de robes était très à la mode au XIX eme siècle ?

Avec une coupe droite sans être moulante, la robe reste fluide et confortable. Le tissu tombe sur les hanches avec grâce, alors n’hésitez pas ! Une telle robe vous démarquera des grands classiques.

Si vous avez une silhouette généreuse ou morphologie en O avec des hanches peu marquées, la coupe droite peut très bien vous aller.

 


 

Alors laquelle vous correspond ?

Vous voulez une de ces créations pour votre mariage, il vous suffit de prendre rendez-vous et nous pourrons la réaliser pour vous !

 

Je prend rendez-vous

Jeu Concours

jeu concours

 

Cette semaine participez à notre tirage au sort pour gagner 50€ de réduction !

Pour tenter votre chance c’est très simple, il vous suffira de participer au jeu concours sur notre page Facebook en seulement 2 étapes.

Et pour multiplier vos chances vous pourrez également participer sur Instagram !

La gagnante sera tirée au sort samedi 24 Juin.

 

Je tente ma chance !

Comment entretenir vos tissus délicats ?

 Ce mois-ci, découvrez en plus sur les matières de vos plus belles tenues…

 


LA SOIE…

UNE FIBRE RÉSISTANTE, LÉGÈRE ET TRÈS ISOLANTE …


En plus d’être légère et fluide, la soie se veut hypoallergénique et thermorégulatrice !
Ainsi, elle absorbe l’humidité, isole en hiver et rafraichit en été.
Finement tissée, comme dans notre chemise ORIGINEL, elle ne déshydrate pas l’épiderme, au contraire ! Si vous choisissez une chemise en soie, votre peau sera moins agressée qu’avec une chemise en coton.

Vous n’aimez pas l’aspect brillant de la soie ? Pas de panique, il est possible d’obtenir également un rendu mat (comme dans la photo d’introduction de l’article).

Si vous venez de faire l’acquisition d’un article en soie et que vous souhaitez en profiter au maximum, l’entretien fait partie de la cure de jouvence que vous pourrez lui offrir.

Le fil de soie est très solide, mais à l’état humide il se fragilise, c’est pourquoi il convient de le traiter avec précaution lors du lavage.

Vos vêtements en soie, sauf contre-indication, se porteront mieux et leur durée de vie sera améliorée si vous les lavez à la main. C’est une évidence qui vous prendra un peu de temps mais vous en serez récompensée largement.

 

   Quelques conseils d’entretien
  • Lavez la soie dans de l’eau tiède, jamais chaude. Le fil de soie est très solide, mais à l’état humide il se fragilise, c’est pourquoi il convient de prendre quelques précautions.
  • Ne laissez pas tremper la soie, pas plus de 5min dans l’eau savonneuse.
  • Pour la soie colorée, faites un premier lavage à sec qui fixe la couleur.
  • N’essorez surtout pas votre vêtement en soie, épongez le entre 2 serviettes et laissez le sachez à plat.
  • Enfin, rangez votre vêtement en soie à l’abri de la lumière pour qu’il garde tout l’éclat de sa couleur.

 

« Vous trouvez qu’il y a beaucoup de similitudes avec l’entretien de vos cheveux ? C’est parce que les cheveux, la soie et la laine ont en commun une matière qui est la kératine et cela donne les mêmes effets et les mêmes réactions. »


LE MÉRINOS …

UNE LAINE DOUCE ET THERMOREGULANTE 


La laine de Mérinos provient de moutons, dont la race porte le même nom, principalement élevés en Australie.
Elle est trois fois plus fine que la laine traditionnelle, c’est pourquoi elle ne pique pas. Elle est si douce et soyeuse qu’elle convient même aux peaux les plus sensibles.
Souple et luxueuse, elle se porte en toutes saisons car un de ses nombreux avantages est qu’elle tient chaud sans vous faire transpirer.
De plus elle possède aussi des propriétés antibacteriennes ce qui explique pourquoi elle ne retient pas les odeurs.
C’est pour toutes ces raisons que nous l’avons choisie pour la robe d’été de notre collection capsule ORIGINEL !

  Quelques conseils d’entretien 

  • Lavez votre laine de Mérinos à la main, plutôt qu’à la machine.
  • Lavez votre Mérinos à froid. Attention aux changements brusques de température qui peuvent déformer ou rétrécir votre vêtement.
  • Séchez votre vêtement à plat loin d’une source de chaleur. Evitez donc le séchage sur cintre, le poids de l’eau pourrait déformer votre vêtement.
  • Le repassage n’est pas toujours nécessaire, car la laine de Mérinos à la propriété de se défroisser naturellement.
  • La laine de Mérinos se nettoie elle-même avec l’oxygène. Il vous suffit donc de la laisser aérer pendant 24 à 48 h pour que votre vêtement sente le propre à nouveaux. Cela peut vous éviter un lavage et préserver plus longtemps votre vêtement.

En agissant ainsi, vous pourrez faire des économies en nettoyage tout en assurant à votre laine de Mérinos un entretien à la fois de qualité et durable !

 

Retrouvez nos modèles ICI

Défilé au château Ferrière

Dans le somptueux château de Ferrière datant du XIX ème siècle, situé en Seine-et-Marne, j’ai présenté ma collection capsule parmi d’autres talentueux créateurs en décembre 2016. Ce fût un beau moment passé avec une formidable équipe, dans ce lieu magique.

Défilé et cocktail, avec de nombreux invités, tous émerveillés par cette somptueuse soirée !

Voici un aperçu :

Je remercie sincèrement l’équipe de Y le défilé, les mannequins, les coiffeurs et maquilleurs et bien entendu tous ceux qui sont venu à l’évènement.

Schiaparelli – collection Haute Couture Automne/Hiver 2017/18 à Paris (avec interview)

Je partage avec vous mon coup de cœur des premiers défilés  Haute Couture de l’hiver prochain.

Les salons Schiaparelli, place Vendôme Créateur : Bertrand Guyon Quatrième collection et  aux commandes de la direction artistique de la maison Schiaparelli qui impose au fil des saisons, un style de plus en plus affirmé et une identité qui s’imprègne de l’ADN de la maison.

Le graphisme très Schiaparelli avec les codes iconiques de la maison: main, serrure, soleil, homard qui s’appliquent, se brodent sur une cape de cachemire, un tailleur combinaison ou une veste cadenas. Fluidité des matières, sensualité des coupes et influences orientales autours de robes kimonos ou de robes en mousseline peintes de fleurs et arabesques. A noter : Simplicité des formes, jeux de couleurs, une collection à l’exubérance maîtrisée et d’une élégante délicatesse.

Source: FASHION NETWORK

100 ans de mode en 2 minutes chrono !

Le site américain Mode.com a retracé 100 ans de mode américaine dans une vidéo d’un peu plus de deux minutes. Elle revient sur les tendances vestimentaires de chaque décennie, de 1915 à 2015, avec onze looks qui montrent à quel point la mode américaine a évolué au cours des cent dernières années.

 

 

Source DN-Mag